Cannondale Enduro Tour 2015 – Belfort #2

Français

Deux semaines après le Shimano Epic Enduro, c’était le retour aux affaires avec la seconde manche du Cannondale Enduro Tour à Belfort. Ayant vraiment bien récupéré du menu sudiste gargantuesque, j’avais  hâte de revenir sur un « mini » format Enduro pour garder du rythme et me situer sur des spéciales bien plus courtes!

Bt43ZftXubTelvipC2Uz7DMrVwj_k__kMkmIRBdVTIk

Ça tombait bien, une foule de top pilotes français était annoncée au départ pour cette première édition de l’Enduro du Lion dont le départ se tenait au pied d’un imposant fort militaire. Une start-list digne d’une « Coupe du monde nationale », un ciel azur, une bonne humeur générale, de quoi passer une belle journée.

Les hostilités se sont déroulées sur la colline du Salbert située à quelques kilomètres du centre-ville. Un petit terrain de jeu très sympathique avec 4 spéciales au programme le tout dans un terrain plutôt sec et fuyant. Alternance de lignes fraîches ou « shapées », zones rapides ou plus lentes et quelques relances…de quoi arborer un joli sourire chaque fois en bas!

Belfort

Après 3 spéciales bien négociées tout en contrôle, la SP4 me sourit malheureusement pas. Petites erreurs de lecture et surtout une rageante crevaison de l’avant dans le dernier tiers du chrono… Heureusement le préventif agissant, j’ai réussi à limiter les dégâts en roulant sur des oeufs pour éviter tout déjantage ou chute.

La dernière spéciale se déroulait dans le fort du Salbert, monument historique et emblème de la ville. Un tracé court et nerveux au coeur même des entrailles sombres de l’édifice et sous les encouragements du public et touristes venus en nombre. Je réalise un bon dernier run, 12ème.

7w49hZnSe6ChMMAfcJyg1GihvFiU6TA26s3frRK1gBY

Au terme des débats, verdict final sans appel avec une telle densité de bons riders, je termine au 23ème rang scratch. Néanmoins très content de cette journée de course qui m’a donné pas mal de réponses sur bon nombre d’interrogations 😉

Le prochain grand rendez-vous sera l’ouverture de la Coupe de France le 9 mai prochain à Blausasc. Entre temps, je serai probablement (course de qualification à l’ interne à venir) ouvreur avec trois autres coursiers à vélo dans le cadre du Contre-la-montre du Tour de Romandie le dimanche 3 mai à Lausanne. Si vous voulez voir des messengers mettre la race au coureurs du Pro Tour retrouvez-nous dans la Rue du Petit-Chêne ou de la Mercerie, ça va watter!!

A bientôt.

Emmanuel

© Photos / Benoît Grébaux

Damien Guiot – Rémi Cordier – Jerem Decadence

English

Two weeks after the Shimano Epic Enduro, it was back to business with the second round of Cannondale Enduro Tour in Belfort. Having really well recovered from the huge race in France, I was excited  to return to a « mini » size Enduro to keep the pace and meet again traditional short stages. A lot of French « World Series » top riders were announced for this first edition of Lion’s Enduro in Belfort and the weather was very nice.

7w49hZnSe6ChMMAfcJyg1GihvFiU6TA26s3frRK1gBY

The « playing field » was the hill of Salbert with some playful trails quite slippery because the terrain was very dry! A lot of berms and jumps with pedaling sections between. After 3 stages « in control », I had a flat on the front wheel in fourth stage and lost some precious seconds :-/

Belfort

The last stage was racing in big military fort in the middle of the town. Very funny lines in great atmosphere, I took the 12th rank on this last section. Finally I finished 23th but I was satisfied with this high level of the race and my puncture. Feelings were very good!

Next race will be the first run of Enduro French Cup in Blausasc  9-10 May.

See you soon.

Emmanuel

© Photos / Benoît Grébaux

Damien Guiot – Rémi Cordier – Jerem Decadence